Quelle coopération par échange de personnes pour la paix dans les contextes fragiles ?

 L'étude en format pdf

 

Introduction:

L’objectif de l’étude, tel que défini dans les termes de références, est de « évaluer la contribution de la coopération par échange de personnes pour le renforcement des initiatives de paix locales  dans un contexte fragile et identifier les conditions de mise en œuvre qui permettent d’en maximiser  le potentiel. » 


De manière plus spécifique, notre travail cherche à répondre aux questions­clés suivantes :
1. Quelle est la pertinence de la coopération par échange de personnes (CEP) pour appuyer des initiatives de paix locales dans un contexte fragile ? Quelles valeurs ajoutées et quelles limites ? 2. Quel type d’organisations partenaires accompagner pour favoriser efficacement et  durablement les capacités locales par le biais de l’échange de compétences ? 3. Quelle est l’efficacité des dispositifs actuels de la CEp pour appuyer des initiatives de paix en contexte fragile ? 4. Quelle contribution de la diaspora peut être mobilisée dans ce type de schémas de  coopération ?


Ce travail a été réalisé principalement sur la base des activités d’Eirene Suisse, co­mandataire de l’étude avec Unité, dans la région des Grands Lacs africains, en particulier au Rwanda et en RDC, à Goma au Nord­Kivu. Néanmoins, ce périmètre institutionnel n’est pas exclusif et de nombreux entretiens ont été réalisés avec des personnes actives dans des projets n’ayant aucun lien avec Eirene Suisse. Nous pouvons donc considérer que le programme d’Eirene Suisse dans les Grands Lacs constitue la principale étude de cas ayant alimenté notre travail, mais pas la seule. Il convient de souligner que la présente étude n’a pas pour objet d’évaluer les activités d’Eirene Suisse. Elle ne vise pas non plus à trouver directement des réponses aux difficultés de recrutement rencontrées par l’OE pour ce type de terrains, bien qu’il s’agisse d’un enjeu crucial pour le développement des programmes de CEP.


Puisque, comme l’a souhaité la Commission qualité (CQ) d’Unité, notre étude n’est pas circonscrite aux activités d’une organisation et que les pratiques des OE diffèrent, nous n’adressons pas spécifiquement de recommandations à Eirene Suisse mais identifions un catalogue de bonnes pratiques à encourager dans le cadre de programmes de CEP en faveur de la transformation des conflits dans un contexte fragile comme celui des Grands Lacs. Ces bonnes pratiques sont à conserver, renforcer, promouvoir, développer suivant la situation de chaque organisation. Elles sont identifiables dans le texte grâce à une police bleu foncé.


La présente étude peut être considérée comme une contribution au débat sur l’intérêt de la CEP dans le cadre de la politique de coopération de la Suisse, en particulier dans les contextes fragiles.


L’étude a été financée par le Fonds d’innovation géré par la CQ d’Unité.



Construire la paix ensemble

9 Rue du Valais
1202 Genève

+ 41 22 321 85 56
info@eirenesuisse.ch

CCP : 23-5046-2

Nous écrire


Eirene a besoin de vous pour mener ses projets à bien.

Faire un don

Devenir membre